billet humeur 5 Mai

5 mai

VERSION AUDIO : EN COURS

OU LE LIRE :

Vous reprendrez bien un peu de culture ?

En attendant les mesures annoncées pour la culture par le gouvernement demain mercredi 6 Mai France inter a aujourd’hui l’initiative d’inviter toute au long de la journée chanteurs, acteurs, comédiens, metteurs en scène, directeurs de théâtre, compagnies, libraires, éditeurs etc pour parler de leur métier et de la façon dont ils envisagent l’avenir avec la nouvelle tendance coronaviresque cauchemardesque.

J’avoue l initiative de France Inter fait du bien ! On se sent un peu moins seuls…

On le sait le gouvernement est attendu de pied ferme sur le sujet et à vivement intérêt à répondre aux nombreuses attentes des 1, 3 millions d’intermittents présents dans notre pays.

Consciente que le retour sur les planches risque encore d’ être long et de durer avec la crise sanitaire je m’interroge aussi aujourd’hui, en tant que comédienne de théâtre, sur les attentes du public.

Qu’auront ils envie de voir au théâtre une fois que les salles ré ouvriront ?

Difficile de vraiment savoir … à moins d’avoir eu le temps d’établir un sondage auprès des habitués pendant le confinement ..

Partant du principe qu’aucun comédien ne sera contraint de porter un masque pour jouer, comment la troupe va t’elle s’organiser pour décider du choix de la future pièce ?

Pour tenter de répondre à toutes ces interrogations je me suis alors penchée sur le type de pièces qu’il ne faudrait absolument pas monter :

Par exemple inutile de se lancer dans la comédia dell arte ; En effet, les masques traditionnellement portés dans ce genre de spectacle risque de rappeler au public leur triste quotidien …

Évitons aussi les pièces avec trop de balcons car même si pour le public le balcon représente depuis peu le lieu de retrouvailles entre voisins, le rituel des applaudissements ou encore la vue sur cet extérieur longtemps désiré il peut aussi attention provoquer une overdose visuelle. Donc on laisse tomber par exemple Roméo et Juliette de Shakespeare à moins de retirer la fameuse scène du balcon..mais ca serait dommage c’est la meilleure scène de la pièce

Dans un tout autre registre, on laisse tomber aussi les pièces ou le rouleau de PQ tient le rôle principal épargnant ainsi au passage au public des scènes scatologiques qui généralement ne font rire que le metteur en scène en proie à une véritable hystérie anale. Là encore donc on évite les pièces du genre « ma cousine a des hémorroïdes »  ou bien « ma voisine ne suce pas que de la glace.. »

Il me semble aussi judicieux d’éviter tout monologue de 4h durant lequel on voit un comédien seul sur scène se délectant d’ un plat de pâtes agrémenté de quelques alexandrins à la sauce bolognese avec comme seul décor un vieil obus abandonné coté cour . Là aussi donc éviter car le public risque d être victime d’une violente crise de doutes et ne plus savoir s’il doit crier au génie ou bien vous conspuer. Personnellement du coup je m’abstiendrai

Enfin, pour terminer , personnellement je déconseillerai vivement de vouloir monter une pièce qui traite bien sur du Coronavirus ! Ca c’est vraiment à éviter !

Sauf si …et seulement si on apprend à la fin de la pièce qu’un vaccin a été trouvé !

 

La feignasse

 

 

 

 

Pas encore de commentaire

Laisser une réponse

Managementenvironnemental |
Bactuconlo |
Dowlingkaspersen68 |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Keenetilley14
| Riddlekelleher06
| Karstensen04blair