BILLET HUMEUR 27 AVRIL

27 avr

VERSION AUDIO : EN COURS

 

OU LE LIRE :

l’Avant, l’après…

Hier soir dans Courrier international j’ai vu des images troublantes de distanciation sociale du monte entier

On y voit entre autres des livreurs à un mètre de distance attendant leur commande les yeux rivés sur leur portable, ne s’échangeant aucun regard…., des femmes en Burqa au Pakistan qui patientent devant un guichet assises dans des ronds blancs marqués au sol, des sans abri aux états unis dormant dans un parking, chacun dans son espace ..

Je dois avouer que ces images m’ont fait froid dans le dos…

Je me suis alors imaginée ce qui nous attendait quand le dé confinement serait acté dans notre pays.

N’étant pas réputés pour notre discipline, j’ai eu du mal à concevoir cette nouvelle vie.

Déjà que certains ont du mal actuellement à respecter les règles de distanciation sociale que ce soit dans les rues ou les supermarchés…qu’en sera t’il après ?

Comment imposer une telle discipline ? Et seront nous prêts à vouloir vivre ainsi ?

A voir comment l’homme agit parfois on a de quoi s’interroger :

Aujourd’hui , en plein confinement on se tient les coudes : on calme nos élans hypocondriaques en cessant d’appeler notre médecin toutes les deux minutes, on contacte à nouveau les amis avec lesquels on était fâchés, on prend des nouvelles de sa famille alors qu’il y a encore trois mois on n’avait plus le temps soi disant, on applaudit et on sort nos flûtes au balcon avec nos voisins dont on découvre enfin le visage et les qualités, on déconne avec son boulanger que l’on aime plus qu’hier et bien moins que demain…

Et demain?

Et bien demain :

On râlera auprès de la secrétaire médicale parce qu’on n’aura pas réussi à obtenir de rendez vous immédiat..

On s’insultera dans les files de queue de supermarchés depuis nos petits ronds au sol pour défendre notre place

On menacera notre voisin de porter plainte s’il continue ses gammes de flûte

On criera au scandale chez le boulanger parce qu’il n’aura plus de pain déjà à 9h du mat 

On se trouvera pleins de prétextes pour ne plus appeler notre famille

On cessera d’appeler nos amis si on les sent un peu trop heureux…

Mais combien de temps reste il avant d’en arriver la ?

Diffcile de savoir… je n’ai malheureusement pas les réponses ayant perdu mes pouvoirs de voyante depuis le début du confinement …

Et a dire vrai la seule qui pourrait nous aider c’est ma copine ! Faut que je l’appelle et vite!  elle vit à Lourdes …
La feignasse

Pas encore de commentaire

Laisser une réponse

Managementenvironnemental |
Bactuconlo |
Dowlingkaspersen68 |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Keenetilley14
| Riddlekelleher06
| Karstensen04blair